Les mauvais conseils lus dans la presse ou sur Internet

 

"Ne ramassez que les champignons que vous connaissez parfaitement"

Faux : Tous les récolteurs qui ont été intoxiqués étaient certains de leur identification et n'avaient donc aucun doute sur la variété récoltée. Ils ont fait une erreur de détermination par méconnaissance des espèces vénéneuses et n'ont pas présenté leur récolte au contrôle officiel.

 "Déposez les champignons séparément, dans une caisse ou un carton, en les rangeant par espèces (un champignon vénéneux peut contaminer les autres), se laver soigneusement les mains après la récolte"

Faux : les champignons vénéneux ne contaminent jamais les autres.  À choisir, un joli panier en osier est plus agréable à transporter en forêt qu'une caisse ou un carton. Comme pour manipuler la viande, il vaut mieux se laver les mains avant la récolte. Toucher des champignons vénéneux et se lécher les doigts après est sans risque.