LES INTOXICATIONS

Hormis les intoxications accidentelles par des enfants et les intoxications volontaires, les empoisonnements par les champignons sont toujours dus à des confusions d'espèces.

Les intoxications

Les personnes les plus à risque de s'intoxiquer et à fortiori d'empoisonner leurs proches, sont les récolteurs de longue date, les connaisseurs des principales espèces comestibles.

Connaître les bons champignons c'est bien. Connaître en plus toutes les espèces affines et ressemblantes, tout particulièrement les espèces non comestibles, c'est mieux.

A ce titre, la VAPKO (Association suisse des organes officiels de contrôle des champignons) dispense chaque année des cours sur les champignons pour les amateurs de cueillettes de champignons de tous niveaux.

A qui s'adresse le contrôle des champignons ?

A toute personne désireuse de consommer ou d'offrir des champignons en toute sécurité.

Conseils:

  • présenter ses champignons au contrôle officiel
  • présenter toute la récolte et non pas un exemplaire de chaque espèce

En effet, la responsabilité du contrôleur est engagée pour chaque champignon de la récolte qui lui est présentée. Il est donc impératif de tous les inspecter. Pour que cette étape puisse se dérouler au mieux, le récolteur a lui aussi un rôle à jouer. Il est important que celui-ci présente toute sa récolte et non seulement une partie. Il faut donc s’assurer qu’aucun champignon ne soit resté dans le coffre de la voiture du récolteur ou ailleurs.